5 questions qu’on se pose sur les mecs (sans jamais oser leur demander)

 

 

C’est bien connu : les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus. Alors forcément, entre extraterrestres, on a parfois du mal à se comprendre ! On décrypte pour vous 5 questions qu’on n’a jamais osé poser à Chéri…

« Pourquoi tu ne dis jamais rien ? »

Ça nous agace prodigieusement : à la fin de la journée, lorsqu’on retrouve Chouchou dans le canapé, il n’a strictement rien à nous raconter. Résultat : on se retrouve à monologuer face à un homme qui, visiblement, ne s’intéresse pas à nos petits soucis… C’est quoi, le problème ?

Bien entendu, les hommes bavards, ça existe. Mais ce qu’il faut bien comprendre c’est que, pour ces messieurs, chaque discussion doit avoir un but précis – savoir qui va chercher Choupinet à l’école, connaître le planning du week-end, demander le menu du dîner… Aussi, les bavardages sans queue ni tête (= notre spécialité), ça ne les fait pas rêver.

Deuxième truc à savoir : le plus souvent, lorsqu’il est confronté à une difficulté ou à une situation problématique, l’Homo Sapiens Sapiens mâle va préférer se taire. Car, à ses yeux, parler d’un problème, c’est faire preuve de faiblesse… Hors de question !

« Pourquoi on ne fait jamais rien ensemble ? »

Ce petit restaurant gastronomique, on lorgne dessus depuis des semaines. Et, malgré nos sous-entendus (de plus en plus insistants), Chouchou ne semble pas comprendre le message. Son truc à lui, c’est la routine… C’est quoi, le problème ?

Couple, mode d’emploi : mon combat contre la routine sexuelle!

Stop ! Non, Chouchou n’est ni un fainéant, ni un mauvais partenaire : il est juste routinier, et c’est dans sa nature. Car, en règle générale, les hommes privilégient une routine bien huilée et confortable à une nouveauté qui, potentiellement, pourrait mal tourner. Cette résistance au changement est liée à l’importance que revêt la notion de compétence à leurs yeux : faire autrement (tester ce petit restau’, par exemple), c’est prendre le risque d’échouer.

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus…
« Pourquoi tu ne t’occupes jamais de moi ? »

Après une dure journée au bureau, on ne rêve que d’un seul truc : que Chouchou s’occupe de nous. Un massage, un petit cocktail, quelques mots doux, ce serait l’idéal… Peine perdue. Chouchou, fidèle à lui-même, s’intéresse exclusivement à ses affaires. C’est quoi, le problème ?

Encore une fois, attention aux fausses interprétations nourries par le ressentiment : non, Chouchou n’est pas (forcément) égoïste. Au contraire, en laissant sa partenaire se débrouiller toute seule, il a l’impression de lui faire une fleur : ainsi, elle peut prouver librement sa compétence à prendre soin d’elle – et la compétence, c’est « le » truc qui compte pour ces messieurs !

Très concrètement, sur ce point précis, la psychologie masculine et la psychologie féminine sont en opposition : lorsqu’elle pense « si je m’occupe des autres, ils s’occuperont de moi », il pense « si chacun s’occupe de lui-même, tout le monde sera content ». CQFD.

« Pourquoi tu regardes du porno ? »

Enfer et damnation : l’historique de l’ordinateur de Chouchou (consulté innocemment, ça va sans dire) a révélé son goût pour le porno. C’est quoi, le problème ?

Pas de panique, ça ne signifie pas (forcément) qu’il a envie d’aller voir ailleurs. Car si les femmes ont tendance à intellectualiser la consommation de films X (« c’est dégradant, c’est vulgaire, comment ose-t-il regarder un truc pareil ?! »), pour les hommes, ça ne peut être qu’un simple divertissement.

Par ailleurs, c’est prouvé : ce sont les images qui excitent les hommes, tandis que les femmes peuvent être stimulées par la littérature érotique… Le porno, une véritable fabrique à fantasmes pour ces messieurs !

Littérature érotique : 6 livres pour réveiller votre désir

« Tu m’aimes ? »

Parfois, quand on le voit si indifférent à nos p’tits soucis quotidiens, on se pose sérieusement la question : est-ce que Chouchou nous aime vraiment ?

Attention : terrain glissant. Car, si cette question peut paraître anodine, en réalité, elle est d’une grande violence. D’un côté du ring, il y a Madame qui a besoin d’être rassurée – de l’autre, il y a Monsieur qui n’est pas du tout prêt à subir un interrogatoire en règle. Résultat du match : si Madame considère que Monsieur n’a pas mis assez d’enthousiasme dans sa réponse, la soirée est gâchée. Et les reproches ne se feront pas attendre… Aïe !

« Est-ce que tu m’aimes ? » : pourquoi on a toujours besoin d’être rassurée en couple

Attention : l’idée n’est absolument pas de mettre les gens dans des « cases » ni de les réduire à cette seule dimension d’Homme ou de Femme. Personne n’est à 100 % masculin ou féminin ! Chacun oscille entre ces deux pôles, parfois à plusieurs reprises au cours d’une même journée…

 

 

Source:Afrik53.com

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *