Abidjan accueille la 19è conférence internationale sur le Sida et les IST ce lundi matin

 

 

 La 19e conférence internationale  sur le SIDA et les maladies transmissibles en Afrique  (ICASA) s’ouvre lundi à Abidjan autour du thème « une approche différentes vers le SIDA », a annoncé, samedi, la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie lors d’une conférence de presse à la Tour C au Plateau.

Près de 10.000 délégués en provenance de 150 pays sont attendus au bord de la lagune Ebrié, précisément à l’hôtel Sofitel, pour mieux appréhender les politiques de riposte africaine et les objectifs du Programme des Nations-Unies pour la lutte contre le VIH/SIDA en accord avec les initiatives 90-90-90 à savoir « Zéro nouvelle infection, zéro cas de SIDA, zéro décès » en 2030.

La stabilité politique et institutionnelle, doublée de la volonté du gouvernement ivoirien de donner un signal fort au niveau national qu’international pour la lutte contre le VIH/SIDA ont milité selon la ministre Goudou en faveur du choix de la Côte d’Ivoire.

« La Côte d’Ivoire est le premier pays africain francophone qui accueille cette conférence après l’Ethiopie en 2011, l’Afrique du Sud en 2013, et le Zimbabwé en 2015. Le pays abritera l’ICASA, 20 ans après», a-t-elle fait remarquer signalant la présence du Chef de l’Etat Alassane Ouattara, de son épouse Dominique Ouattara et du président de la République du Ghana, Nana Akufo Addo, invité d’honneur, de la cérémonie d’ouverture.

En Afrique de l’Ouest, les nouvelles infections à VIH ont diminué de 9% et le nombre de décès de 21% entre 2010 et 2016. En Côte d’Ivoire, les estimations situent la prévalence à environ 2,7% en 2016. Une réduction du nombre de décès de 14% de 2010 à 2016 soit de 29.000 cas de décès à 25000. L’ICASA prendra fin le 09 décembre prochain, a-t-on précisé.

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *