Côte d’Ivoire/Fif: Le président Sidy Diallo ne démissionnera pas

 

 

L’élimination des Eléphants de la course à la coupe du monde 2018 en Russie, a fait renaître de vieux démons.

L’équipe ivoirienne de football a perdu face au Maroc d’Hervé Renard. Une défaite qui a eu lieu lors de la dernière journée des éliminatoires du mondial, à Abidjan. Un fait qui en affecte plus d’uns et pas des moindres.

Les supporters n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement allant jusqu’à proférer des insultes à l’égard des joueurs. Les excuses du gardien Sylvain Gbohouo sur sa page officielle, ont suivi par la suite. Après, ce fut la démission du sélectionneur ivoirien Marc Willmot. Sidy Diallo, responsable de la plus haute institution du foot ivoirien n’est pas en marge.

Le président de la Fédération ivoirienne de football est sommé de quitter son poste. Sidy Diallo a eu une rencontre avec les dirigeants de clubs de football en Côte d’Ivoire, mardi. Alexis Vagba de l’Africa Sport, Cheick Oumar Koné, et le président de la Société Omnisport de l’armée ( SOA), le lieutenant-colonel Mamadou Koné, se sont rencontrés dans le cadre d’une réunion bilan pour la fédération.

Une réunion au cours de laquelle il n’a pas été question de la démission du président Sidy Diallo. Pour ce faire, les différents présidents ont tenu à lui apporter leur soutien dans cette période difficile qu’il traverse à la tête de la FIF.

Les ennuis de Sidy Diallo ont débuté depuis la mauvaise performance des ivoiriens à la coupe d’Afrique de 2017. Pour l’heure, seule une Assemblée générale extraordinaire demandée par l’ensemble des clubs (Ligue 1 et 2, D3 etc…), peut mettre fin à la mission de Sidy Diallo à la tête du football ivoirien.

 

Afrikmag

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *