Etats-Unis: Donald Trump s’en prend violemment au FBI

 

 

Aux Etats-Unis, « l’affaire russe » concernant l’ingérence de Moscou lors de la dernière présidentielle a pris une nouvelle ampleur. Vendredi 1er décembre, un ancien proche de Donald Trump a été inculpé et s’est dit prêt à collaborer avec les enquêteurs. Fragilisé, le président américain a contre-attaqué vertement dimanche matin, dans plusieurs tweets rageurs. Pour lui, la réputation du FBI est en lambeaux. Il est inédit qu’un président s’en prenne ainsi à la police fédérale. Trump se coupe petit à petit des institutions de son pays, mais il n’est pas encore « seul contre tous ». Sa base lui est toujours fidèle, tout comme la majorité des élus républicains du Congrès.

Avec notre correspondant à New-York,  Grégoire Pourtier

Un des principaux enquêteurs dans le dossier russe écarté pour avoir exprimé des critiques contre Donald Trump dans d’anciens SMS privés ? Voilà du pain béni pour le président américain, déchaîné dimanche 3 décembre pour dénoncer la malhonnêteté du FBI. Lire la suite sur….

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *