La France va demander à l’ONU un soutien technique du G5 Sahel

 

 

Paris revient à la charge au Conseil de sécurité de l’ONU pour accélérer le déploiement de la force antiterroriste du G5 Sahel. Les Français ont fait circuler un projet de résolution qui demande à la mission de l’ONU au Mali un soutien matériel et logistique aux Etats membres du G5. Grâce à un fonds spécial dévoué à ces opérations, qui doit permettre de ne pas empiéter sur les ressources de la Minusma, les Français espèrent gagner le soutien de Washington.

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

La Minusma sera donc chargée – si cette résolution est votée, très probablement la semaine prochaine – d’assurer le ravitaillement en essence, en eau, en rations alimentaires des soldats du G5 Sahel, mais uniquement lorsque ceux-ci opèrent à l’intérieur des frontières maliennes.

Les casques bleus sont aussi chargés d’assurer les évacuations médicales des blessés.

Paris tentait depuis le mois de juin d’obtenir une aide de l’ONU pour le déploiement de cette force antiterroriste soutenue activement par le président Emmanuel Macron, mais les Américains s’étaient opposés à tout financement onusien.

Lire la suite sur…

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *