Une plateforme de l’opposition invite l’UE et l’UA « à faire pression sur » pour la libération de Simone Gbagbo

 

 

« Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) », une plateforme politique réunissant des partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, a invité lundi, trois jours avant l’ouverture à Abidjan du sommet UA-UE, les deux organisations “à faire pression sur’’ l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara “en vue de la libération’’ de l’ex-première dame Simone

“EDS appelle l’UA et l’UE à faire pression sur le Chef de l’Etat ivoirien monsieur Alassane Ouattara, hôte de ces assisses, en vue de la libération sans condition de madame Simone Ehivet Gbagbo’’, a déclaré la plateforme dans une déclaration signé par son président Georges Armand Ouegnin.

Outre Simone Gbagbo, qui purge depuis mars 2015 une peine de 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat, EDS invite également l’UA et l’UE “à œuvrer résolument à la libération du président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé’’, en jugement à la Cour pénale internationale (CPI) qui les accusent de crimes contre l’humanité.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *