Pyongyang affirme avoir tiré son missile intercontinental «le plus puissant»

 

 

La Corée du Nord vient d’annoncer avoir réussi ce mercredi matin à tirer un nouveau missile intercontinental, « son plus puissant jusqu’à aujourd’hui ». Le régime assure même que ce tir fait de lui un Etat nucléaire à part entière Ce nouveau tir, le vingtième cette année, survient après deux mois d’accalmie. Le tir a été fermement condamné par les Etats-Unis, le Japon, et la Corée du Sud.

Dans une déclaration triomphante, la Corée du Nord affirme que son nouveau missile baptisé Hwasong 15 est « capable d’atteindre tout le territoire américain » – le régime assure que ce tir fait de lui un Etat nucléaire à part entière, écrit notre correspondant à Séoul,Frédéric Ojardias.

C’est en effet le premier missile nord-coréen à voler à une telle altitude : 4 500 km. Sa trajectoire était très verticale, pour éviter de survoler le Japon et selon les premières estimations, si l’engin avait été tiré à un angle normal, sa portée serait de 13 000 kilomètres, ce qui est suffisant pour atteindre Washington.

Bruits de bottes

Cet essai a été qualifié de « provocation téméraire » par le président sud-coréen Moon Jae-in, qui a promis de poursuivre sa politique de sanctions mais qui a aussi déclaré qu’il fallait empêcher les Etats-Unis d’envisager une frappe préemptive en Corée du Nord.

A Séoul, les bruits de bottes en provenance de Washington inquiètent en effet autant que les coups d’éclats de Pyongyang. Ce mercredi matin, Donald Trump a d’ailleurs appelé le Premier ministre japonais avant de téléphoner à Moon Jae-in. Et les Sud-Coréens craignent que leur position ne soit négligée, alors qu’ils seront les premières victimes en cas de conflit sur la péninsule.

Lire la suite sur…..

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *